Marie Mauron
École maternelle
Saint Rémy de Provence
 

Compte-rendu du conseil d’école de février 2015

lundi 30 mars 2015, par direction

Présents :
Les enseignantes : Mmes CLAUDOT, GAY, LALIN, FOREL, CHAPEL
Les parents élus : Mmes HAMAÏDIA, PELLEGRIN, BOURGUIGNON-PERRAULT, LAPARRA et DALMAU
La représentante des ATSEM : Mme GUILLOT
Les cuisinières : Mme FIELOUX, Mme LEVILLY
Les représentants de la mairie : Mr BONET (adjoint à l’éducation), Mme JUST (service scolaire)
Excusée : Mme RICO-RELAVE (DDEN)

I- VIE DE L’ECOLE

 SECURITE

La directrice informe qu’un exercice incendie a été réalisé le 13 février à 10 H 15, pendant la récréation. Les enfants ont été regroupés rapidement contre le mur en pierre, mais la directrice a dû rappeler aux enseignantes de penser à avertir les collègues de surveillance dans la cour de ce qu’il se passe, puisque la sonnerie d’alerte ne s’entend pas à l’extérieur.

Elle rappelle ensuite les modalités du PPMS et annonce l’ajout d’un nouveau cas de mise en sécurité lors "d’intrusion dans l’école" ou "évènement grave à proximité". La procédure à suivre est un confinement dans les classes respectives avec fermeture des rideaux et portes. Un exercice a été réalisé le 13 février à 13 H 40, à la fin de l’accueil, avec les élèves dans la cour (uniquement les grands et les moyens). Après le signal d’alerte (cri " à l’abri"), les élèves ont été confinés dans les classes et le dortoir, où on leur a expliqué succinctement l’exercice, en rapprochement avec celui du matin. La directrice annonce d’ailleurs le réapprovisionnement par la mairie des denrées de survie (biscuits + eau) nécessaires en cas de confinement.

Elle informe ensuite que depuis le mois de janvier, deux processions de chenilles ont été repérées dans la cour et enlevées immédiatement, avec un accès à la zone interdit. Le service des espaces verts est venu ce jour enlever les deux nids. Ils n’en ont pas vu d’autres.

La directrice fait un point sur les récréations et les conditions dans lesquelles elles se déroulent. Elle rappelle que les récréations font partie de la journée scolaire des élèves. Sauf en cas de pluie ou de danger, (verglas, alerte pollution…), les élèves sortent le matin et l’après-midi dans la cour, même par temps froid. L’équipe pédagogique constate bien souvent des tenues non adaptées au temps, c’est pourquoi un mot d’information sera distribué à tous les parents, afin de les alerter.

La directrice signale ensuite que les élèves sortent en récréation dans une cour sécurisée par des balisages et des interdictions de zones quand des dangers localisés sont constatés (exemple : espace forêt condamné après un week-end de tempête, en raison d’une branche cassée menaçant de tomber).
Elle informe de la vigilance des deux enseignantes de service quant à la sécurité et aux conditions climatiques, (la récréation pourra être ainsi raccourcie en cas de grand froid).

 PROJETS – SORTIES - ACTIVITES

Lors de la semaine du goût en octobre, a eu lieu le rallye du goût, sur le thème des ustensiles de cuisine (projet - objet technique). Chaque classe a réalisé des préparations culinaires en utilisant divers ustensiles (éplucheur mécanique, moulin à légumes, presse-purée, économe, presse-ail, ouvre-boite, moulinette, dénoyauteur, casse-noix, emporte-pièces, râpe, presse-agrumes, batteur). Puis à tour de rôle sur deux jours, les élèves sont allés goûter les préparations de chaque classe (compote de pommes, pizza, biscuits aux noix, soupe de légumes, fromage râpé, jus d’orange, tarte au citron), en devinant les ustensiles utilisés.

Concernant les projets avec le PNRA, exposés lors du dernier conseil, la directrice liste les activités déjà menées :

- la classe de Mme Gay a bénéficié de quatre demi-journées d’animations avec l’association chemin faisan, sur le projet pédagogique "l’eau".
Les élèves avaient au préalable arpenté les rues de la ville à la recherche de points d’eau. Puis en classe, ils ont élaboré des affiches sur l’économie et le gaspillage de l’eau dans diverses situations. Mme Gay annonce qu’elles seront installées dans les toilettes près des robinets, après avoir été expliquées par quelques élèves dans chaque classe.
Ils se sont aussi rendus au musée des Alpilles explorer l’exposition photographique des paysages des Alpilles et insister sur l’eau dans les Alpilles.

- Mme Lalin a aussi amené sa classe au musée des Alpilles pour observer les paysages et réaliser un paysage collectif à l’aide d’un rouleau de papier à dérouler progressivement. Sa classe a aussi bénéficié de deux interventions de l’animatrice de Chemin Faisan pour le projet pédagogique sur les déchets, où les élèves ont pu trier les déchets en fonction de leur matière, connaître le tri sélectif et le trajet des déchets.

- Les classes de Mme Forel et Mme Claudot se sont rendues au musée des Alpilles pour travailler sur les paysages des Alpilles et les trois plans d’une photographie. Les élèves ont réalisé chacun une composition en papier déchiré représentant les Alpilles.

- Mme Forel a poursuivi son projet sur la faune et la flore des Alpilles en explorant la malle des Alpilles avec l’animatrice de Chemin Faisan. Il se terminera lors d’une sortie à la journée dans les Alpilles, avec la classe de Mme Claudot au mois d’avril.

- Mme Lalin souhaite reconduire son projet poney début mai. Les jours et horaires sont encore à confirmer, en raison, notamment, des nouveaux rythmes scolaires.

- La classe de Mme Chapel participera à deux animations "De la graine à la fleur" les 18 et 28 mai, dans le jardin du COPPAS.

- Les deux classes de grande section vont bénéficier de quatre séances de roller chacune.
Elles participeront aussi le jeudi 2 avril à la course longue, organisée sur le stade de la petite crau.

- La classe de Mme Gay aura trois séances au mur d’escalade les 20 mai, 3 et 17 juin prochains.

La directrice informe qu’après les vacances de Pâques, chaque classe se rendra le jeudi matin au COSEC pour une séance de gymnastique avec les agrès. Elle insiste sur la nécessité de nombreux parents accompagnateurs pour encadrer les ateliers et sécuriser les enfants.

Enfin, elle signale que les photos de classe ont été réalisées le 23 janvier par un nouveau photographe de l’Isle sur Sorgue, le photographe saint rémois habituel ayant augmenté ses prix.

 FETES ET SPECTACLES

Le 14 novembre, les deux classes de GS sont allées au spectacle musical "Ali Baba", offert par la mairie à l’Alpilium. Les enseignantes ont déploré le temps d’attente très long, et le niveau peu adapté aux maternelles.

Le 1er décembre, les PS et PS/MS sont allées au spectacle musical "Flutt" à l’Alpilium, aussi offert par la mairie. La pluie a malheureusement perturbé le trajet puisque la classe de Mme Forel est arrivée en retard pour la première séance, tandis que la classe de Mme Claudot a pu bénéficier du transport prévu par l’autre école, pour la 2ème séance. Mme Just, responsable du service scolaire, propose de prévoir pour ces spectacles à l’Alpilium, une personne référente qui soit mieux identifiée, à prévenir en cas de problème.

Le 29 novembre a eu lieu le loto de l’école, avec un bénéfice de 1019,88 € qui permettra de financer le spectacle de marionnettes "Antoine et les Etoiles" de la compagnie des 3 chardons, le lundi 16 mars à 9 H et 10 H. La directrice remercie les parents d’élèves pour leur grand investissement dans la préparation de ce loto.

Le 16 décembre a eu lieu la fête de Noël, avec un très joli spectacle le matin, "le Dompteur de Couleurs" suivi de la chorale des enfants, puis en fin d’après-midi, le goûter avec le père Noël. Ce dispositif convient aux parents d’élèves et aux enseignants, mais la directrice souligne le problème de l’installation des spectacles (souvent 2 H avant), peu compatible avec les heures d’ouverture de la salle. Mr Bonet et Mme Just proposent alors une concertation avec l’autre maternelle, Mas de Nicolas, pour avoir le même spectacle afin d’éliminer le problème d’installation le matin. Ils nous invitent aussi à contacter Mr Lagadec, qui s’occupe de la programmation des spectacles.
Les parents d’élèves ont réalisé un bénéfice de 99,50 € à la buvette ce jour-là, tandis que la tombola a permis de rapporter 162 € qui seront utilisés pour la classe poney des GS.

Le vendredi 30 janvier après-midi, les élèves ont fêté les rois en mangeant les galettes à la frangipane qu’ils avaient réalisées pour un coût de 82 €.

La directrice demande ensuite à Mme Just la date de la représentation du spectacle "C’est une Ronde" prévue pour quatre classes de l’école. Malheureusement, cela a été programmé le 24 avril après-midi, jour du carnaval de l’école. Mme Claudot demande s’il est possible de trouver une autre date, mais Mme Just a peu d’espoir.

La directrice rappelle donc que le carnaval se fera le vendredi 24 avril après-midi autour d’un thème libre. Elle annonce qu’il aura lieu (sous réserve d’évènements graves dans la région) dans le cadre du plan Vigipirate, ce qui suppose des dispositions particulières dans son organisation.

Enfin, la fête de fin d’année aura lieu le vendredi 19 juin 2015.

 CANTINE – RECRE FRUITEE

La directrice demande que soient à nouveau affichés les menus à la semaine, pour donner une meilleure lisibilité aux parents afin qu’ils puissent s’organiser dans les cas où leur enfant ne mange pas certains plats (ex : plat unique à base de viande). Mme Just répond favorablement et propose même l’affichage des menus au trimestre.

Puis est soulevé le problème des menus qui sont moins bien équilibrés qu’avant. Mr Bonet rapporte qu’effectivement cette année, il n’y a pas eu de commissions menus, et que les menus sont élaborés à partir de l’année précédente ou par une commission menus "enfants" lors d’ateliers périscolaires. Il regrette le manque de moyens humains pour gérer tout ça mais promet que cela sera remis en place lors du retour de la personne qualifiée, actuellement en arrêt maladie (la catégorisation des aliments par couleur dans l’écriture des menus reprendra alors). Il informe aussi que les cantinières sont consultées par la responsable des commandes et peuvent faire des propositions de menus.

La directrice souligne le problème du non-remplacement de l’aide-cuisinier pendant une semaine qui a obligé les cantinières à mettre des couverts ou verres jetables, peu appropriés pour des petits. Mme Just explique qu’ils n’ont pas pu faire face aux nombreux arrêts maladies lors de cette période là et découvre que l’essuyage des verres est très long et ne peut se faire sans remplaçant.

Mr Bonet informe les parents d’élèves que les récré-fruitées ont repris depuis janvier avec un nouveau fournisseur, l’épicerie solidaire "la Courte Echelle". Les quantités sont contrôlées pour éviter le gaspillage et les produits sont diversifiés (fruits de saison, jus de fruits, compotes, légumes…).

 TAP (Temps d’Activités Périscolaires)

Les membres du conseil d’école votent l’inversion des jours de TAP à la rentrée 2015 : 6 pour, 0 contre, 5 abstentions.
La directrice signale qu’il faut attendre la validation par l’inspection académique de cette proposition.
Il est dit ensuite que l’organisation de ces nouveaux rythmes scolaires n’a pas posé de problèmes majeurs dans l’école, et qu’une commission aura lieu en mai pour faire un bilan des temps périscolaires.
La directrice souligne néanmoins l’état de fatigue des enfants, constaté les vendredis, et rappelle que les TAP ne sont pas obligatoires.
Elle regrette la démarche de la mairie pour ajuster leur liste d’inscrits aux TAP, (appels téléphoniques à certains parents d’élèves de PS inscrits mais non présents (puisqu’ils ne viennent pas à l’école ces après-midi-là), qui se sont sentis obligés de les y mettre par la suite), alors qu’il aurait été préférable de contacter l’école pour connaitre la raison de leur absence.
Mr Bonet confirme ensuite que les animateurs ont pour consigne de ne pas obliger les enfants à faire l’activité proposée, qu’il fait partie du rôle éducatif des ATSEMS de signaler aux parents que leur enfant est fatigué ou peu motivé lors des TAP, et qu’elles peuvent leur suggérer de les récupérer avant.

II- TRAVAUX

La directrice rappelle les demandes du premier conseil d’école : la pose d’antidérapants sur les marches glissantes de l’entrée, le déplacement de la poubelle sur le trottoir de Sud Dépannage, et le marquage au sol d’un passage piéton rue Dauvin. La mairie reconnait ne pas avoir assuré de suivi et reprend note.

Elle informe ensuite du remplacement des ordinateurs de la bibliothèque par des ordinateurs d’occasion (en attendant les neufs demandés dans le budget 2015) pendant les vacances d’hiver. Mr Bonet intervient à ce sujet pour signaler que dans les années à venir, il n’y aura sans doute pas la possibilité d’exécuter de gros travaux, ni de faire de gros investissements, à cause des coupes budgétaires. Le budget de la mairie sera de plus en plus serré et il faudra faire des choix.

 
École maternelle Marie Mauron Saint Rémy de Provence – Responsable de publication : M. ou Mme l'IEN de circonscription
Dernière mise à jour : mardi 21 novembre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille